Category Archives: Ubud

Secret Kopi

2

Si votre temps est limité à Bali, zappez Kuta, ça ne vaut pas le détour, sauf bien sûr si vous cherchez des bars, des boites et des bars… Même Legian indiqué comme « plus calme » par le Lonely Planet n’a rien d’un havre de paix…
En revanche Ubud est un coin à ne pas louper, la ville est très agréable et les environs variés et dépaysants. Grâce à l’intermédiaire des Manohés (une sorte de « Meetic » pour voyageurs avec enfants), c’est à Ubud que nous avons retrouvé Nelly, Steph et leur petit Gabin. Comme à son habitude, Gauton a immédiatement rebaptisé Gabin en Noé et c’est en grande partie grâce à ce nouveau Noé de 6 ans, que Vav a commencé à faire ses premières brasses sans brassards.

Côté adulte, nous n’avons pas perdu de temps pour partager slack, bières, massages, bières, poker et bières. Comme quoi les Bordelais ne sont pas tous antipathiques ;) et nous espérons bien les revoir en France…

Il y a une chose qu’il faut savoir sur Bali, c’est que le café y est mauvais, et c’est une fois qu’on s’est mis ça en tête qu’on peut commencer à apprécier les différents degrés de médiocrités et en quelques semaines on arrive même à se persuader que le Balinese Kopi est buvable. Aujourd’hui, nous avons visité une ferme qui produit du café et nous avons enfin percé le mystère de ce café. Tout comme Coca-Cola (une boisson américaine), les Balinais ont une recette secrète qui est toutefois moins bien gardée que celle du fameux soda car pour quelques roupies vous pouvez tout découvrir. Il se trouve que les graines de café ne sont pas récoltées à la main, mais tout simplement mangées par des mangoustes avant d’être récupérées dans leurs excréments. Une fois lavées, les graines sont cuites puis moulues comme si de rien n’était. Le café Balinais avant d’être bu a donc d’abord été chié. Ce qui enfin de compte ne nous a pas vraiment étonné.

Mais rassurez-vous, tous les cafés de Bali ne sortent pas du cul d’une mangouste et si vous payez votre café moins de 10 000 roupies, il n’y a aucune chance que les graines soient passées dans les intestins de ce sympathique animal.

Dans tous les cas, si j’ai un bon conseil à vous donner : à Bali, buvez du thé.