Le papou de Papouasie

2

En ce premier jour de Songkran*, nous avons décidé de nous éloigner des joyeuses festivités humides des rues pour nous offrir un petit bol d’air conditionné à l’aéroport international de Bangkok.
Levés à 7 heures, arrivés à 9, nous nous sommes placés en première ligne des arrivées pour jouer au jeu du « à qui ressemble-t-il ? » et avons comparés sans relâche plus de 25 000 visages à des acteurs, à Laetitia Millot, à des comiques, à Michel Leeb, tout cela dans la joie et la bonne humeur. Après avoir trouvé une bonne centaine de Bruce Lee, une cinquantaine de « Papou – Mamou » et jugeant que la plaisanterie avait assez durée nous sommes retournés vers nos lointains et ruisselants quartiers de Khao San Road, éreintés et affamés.

Quelle ne fut pas notre surprise de trouver à notre arrivée, dans la chambre mitoyenne à la nôtre, la Mamou de Malaisie*, suivi de près par son petit père (le papou de Papouasie) et par leurs deux petits-enfants: Vav et Gauton.

— Vav et Gauton !? Exactement les mêmes noms que nos enfants ! D’ailleurs si vous voulez on peut vous donner toutes leurs affaires, nous venons justement de les perdre entre deux salves d’eaux !

Le hasard a fait si bien les choses que nous avons finalement décidés de faire un bout de chemin en leurs compagnies… à la condition bien sûr que leurs deux petits-enfants ne bouleversent pas notre tranquillité si récemment et difficilement acquise…

* Autrefois appelée « la vielle dame », ce terme est désormais hautement censuré et donc bannie de mon vocabulaire.



 

2 Réponses »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>