L’homme qui a vu l’ours

2

21h d’agréable et décontractant voyage en minibus et bus nous ont arrachés de Catha-beach*, de Serge et de ses moussaillons pour nous déposer, allégés de notre kindle**, à GreenLeaf (Pakchong 200km au nord de BKK). Un incroyable et heureux concours de circonstances fait que les Manohés sont eux aussi ici et le hasard fait d’autant bien les choses que nous arrivons juste à temps pour fêter le moisiversaire du petit Noé. Mais malheureusement, gâteaux à la crème et autres sucreries ne fermenterons pas longtemps dans nos estomacs maintenant trop habitués au riz, au poulet et au riz. Par chance, vomir et chier mou ne fait pas peur aux Reblochons et le lendemain nous sommes d’attaque avec Ben the slack (plus slack que jamais) pour inaugurer une waterline sympa et ludique au-dessus des eaux limpides des piscines naturelles situées à quelques minutes en stop de notre guesthouse. Les jeunes Thaïs et Max ne résistent pas longtemps et deviennent vite les meilleurs amis de notre BTS international.

Après une vraie demi-nuit de repos, c’est une fois de plus dans la douleur que nous laissons les Manohés s’éloigner vers leur « vieille dame à eux » tandis que nous partons vivre la grande aventure en safari dans le très prisé parc nationale Khao Yaï, une des plus vaste forêt d’Asie, une sorte de Bois de Boulogne mais en plus grand. Ce safari est proposé pour 1300 baths par notre guesthouse et offre de voir dans leurs milieux naturels, serpents, scorpions, éléphants, riches thaïs en week-end, kalaos, gibbons et autres animaux exotiques.
En résumé, voilà à quoi ressemble le tour :
Chaussés de guêtres (Gauton y compris), nous suivons notre guide qui ne se trompe jamais, car tous les animaux mentionnés sur la publicité de la gesthouse nous tombent tout cuit sous le nez. Fake ou coïncidence ? Kalao en plume ou en plastique ? Scorpion de vivarium ? Eléphant de cirque ? Chauffeur transformiste*** ? On ne le saura jamais et on ne veut pas le savoir car les enfants ont adoré et c’est l’essentiel.

* Kata Beach
** Article de Cheum à venir.
*** A la manière de superman, il a disparu au moment où l’ours est apparu au loin.



 

2 Réponses »

  1. Moi je suis plutot decue car au bois de boulogne tmy’a pas d’elephants ni de scorpions mais plutot des bresilien(e?)s, je pensais que tu avais tenté une nvelle experience!!:-)
    Ah ah ah…
    C cool tt vos periples, moi de me regales de vs lire/voir… Bisous a vs 4 et bisous d’alays a « la petite fille de la montagne ». :-) bisous

  2. Merci pour ta mansuétude. Je ne sais toujours pas comment tu as fait pour trouver une photo où on a l’impression que je marche sur la slack alors que tous les acteurs de la scène savent pertinemment que j’y étais sois suspendu par les pieds la tête dans l’eau, soit retenu par les épaules, le bras, la tête et le torse par mes slacko-moniteurs. Tiens, je vais l’envoyer à ma mère…
    Bises de chez la vieille dame. Demain Cambodge
    Max

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>