La Malaisie offre une cuisine riche en goût et légèreté. C’est sans nul doute l’une des meilleures d’Asie, voire même du monde. Sachez que la gastronomie malaisienne est le reflet de sa société cosmopolite. En effet, cette cuisine est issue de la fusion d’influences locales, javanaises, chinoises et indiennes pour l’essentiel, mais auxquelles s’ajoutent également des influences de groupes ethniques locaux des Peranakan, des Orang Asli, Sabah et Sarawak … Sans oublier l’influence expatriée et l’apport colonial, qui amènent à la cuisine malaise des touches thaïes, hollandaises, portugaises ou britanniques.
La Malaisie possède une infinité de styles culinaires différents qui satisferont tous les palais.

Présentation de la cuisine malaisienne
Tout d’abord, il est à noter que la Malaisie est un métissage de trois populations : les Malais, les Indiens et les Chinois. Mais ce n’est pas tout, de nombreux groupes ethniques de Bornéo viennent s’ajouter à la liste, notamment : le Sabah et le Sarawak. L’histoire riche et mouvementée de la Malaisie se reflète dans sa gastronomie. Au fil du temps, d’autres populations telles que les Thaïlandais, les Portugais et les Britanniques, ont également influencé la culture malaisienne.
L’histoire riche et mouvementée du pays se reflète dans sa gastronomie.
Il convient également de noter que l’ethnie malaise est majoritairement musulmane. Elle suit donc les enseignements du Coran qui a proscrit la consommation d’alcool et de porc. Les mammifères permis doivent également être abattus selon le rite traditionnel.

Les Ingrédients principaux
Comme dans d’autres pays asiatiques, la sauce soja est un des ingrédients principaux de la cuisine malaisienne. Notez qu’il existe 3 sortes de sauces en Malaisie : la sauce de soja légère, la sauce soja noire et la sauce soja adoucie. On retrouve également la noix de coco dans les mets en Malaisie. Elle est utilisée sous toutes sortes de formes : râpée, grillée, séchée… Et ce n’est pas tout, sa chair est également pressée pour faire du lait de coco. Ce dernier est beaucoup utilisé dans tout le pays, que ce soit en plats ou en desserts.
La citronnelle est également indispensable à la cuisine malaisienne, notamment, ses tiges les plus jeunes. Consommée brute, mélangée à d’autres arômes dans un rempah ou ciselée en salade, la citronnelle est un ingrédient important. Parmi les nombreux épices et condiments qui caractérisent le plat malais, on retiendra également le piment. C’est en effet un des ingrédients phares de la cuisine malaisienne, aussi bien frais que déshydratés.

Les plats typiques du pays
Sachez que les plats de la Malaisie sont toujours des mets spécialement épicés à base de riz ou de nouilles, le tout accompagné de viande de mouton, de bœuf, crustacé, poulet, poisson ou fruits de mer. Voici pour vous quelques-uns des plats les plus représentatifs du pays :
• Le satay (brochettes de viandes marinées puis grillées accompagnées d’une sauce à base de cacahuètes)
• Nasi lemak (composée de lait de coco, de riz, d’un œuf coupé en deux, d’une tranche de concombre et de petits anchois séchés)
• Nasi goreng (riz sauté)
• Mee goreng (nouilles sautées)
• Le bœuf redang (une spécialité à base de viande de bœuf préparée dans un curry au lait de coco, servie avec du riz blanc)
Vous aussi, vous avez envie d’un voyage gourmand en Malaisie ? Cliquez ici !

Jeanne R.

http://www.38000km.com/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>