Lire tous les articles sur le Vietnam


Pour entrer au Vietnam le 4 janvier 2013, nous avons choisi la voie aérienne depuis Bangkok. Munis de nos lettres d’invitation achetées sur visa-vietnam.org (64 USD pour 4) nous avons déboursé 45 USD chacun pour obtenir le précieux tampon valable un mois. La solution était beaucoup moins coûteuse que de faire faire le visa avant d’entrer sur le territoire et finalement pas si compliquée.
En 3 jours nous visitons Hanoï et prenons note de la conduite extraordinaire des Vietnamiens sur les routes…



Pour une poignée de dollars, nous partons 4 jours sur Cat Ba, la plus grande île de la baie d’Ha Long et goûtons pour la première fois du voyage à une eau froide…


En plein Têt, nous parvenons à nous échapper de l’île pour rejoidre Ninh Binh et y restons 3 jours.


Un long voyage en train nous amène a Hué, ville où nous restons 4 jours.


Escale à Hoi An, un sympathique village situé à quelques kilomètres de la mer et d’une belle plage que nous côtoyons pendant 5 jours.


20 janvier, un bus de nuit nos dépose a 5h du matin à Nha Trang, station balnéaire bien connue des Russes.


Le 26 janvier nous débarquons à Dalat, nos nouveaux amis Toulousains nous y attendent avec du vin rouge de la ville…


01 mars, après quelques heures de bus, nous arrivons sous le soleil brulant de Muiné la mecque du kite et du windsurf. Pour 30$ il est possible de louer du bon matos pour la demi-journée (20$ pour du kite) en y ajoutant 15$ d’assurance…


Escale de trois jours à Ho Chi Minh ville (ex-Saigon)


Nous nous offrons un petit aperçu du delta du Mékong, en restant 3 jours à Can Tho.


Dernière étape vietnamienne: l’île de Phu Quoc:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>